Est-il possible de réparer un disque dur externe ?

Tous les geeks, les mini-geeks et les amateurs de la technologie le savent : le disque dur est un véritable trésor de la technologie. L’écriture sur les plateaux est d’une finesse qu’on ne peut même pas imaginer le fabriquer ou l’ouvrir hors d’une salle blanche. Il est composé de pièces mécaniques, de composants électroniques, de plateaux et d’un programme dénommé firmware.

Réparer son disque dur externe par soi-même

Il est possible de penser à récupérer les données qui existent sur un disque externe, mais l’idée de le réparer par soi même est un peu trop compliquée voire impossible. Une fois que les données du disque sont récupérées, il n’est pas recommandé de l’utiliser à nouveau. En effet, il peut être risqué de faire usage d’un disque dur qui a été endommagé d’une quelconque façon.

Le plus convenable à faire est soit de l’envoyer en recyclage, soit de le confier à un technicien. Même là, seuls sont capables les techniciens dotés d’une technologie de pointe et d’outils de dernière génération peuvent s’aventurer à essayer de le réparer. Il faut au préalable que technicien dispose quand même d’une chambre blanche avec un hotte à flux laminaire.

Tout ce qui peut être fait sans prendre un grand risque, c’est le changement de l’alimentation. C’est pourquoi il est conseillé de renoncer à l’idée de réparer un disque dur externe, surtout lorsque les données qu’il contient sont précieux.

Faire réparer son disque dur externe par un technicien

La complexité de la technologie des disques durs n’est plus à démontrer. Celle-ci est ultra précise et les têtes de lecture sont très infimes. En conséquence, les fabricants eux-mêmes ne recommande pas leur réparation et ils ne les réparent pas eux-mêmes. Lorsque vous vous rapprochez d’un technicien, celui-ci peut récupérer vos données. Il va juste placer un pansement sur le matériel en guise de réparation temporaire, juste le temps de copier vos données et les transférer en lieu sûr.

Qu’en est-il des disques réparés en salle blanche ?

Réparer un disque dur en salle blanche c’est bien, mais ce n’est pas recommandé. Il est beaucoup mieux de faire une copie bit à bit du stockage d’origine vers un nouveau disque dur. Cela peut se faire en complément ou en remplacement de l’extraction normale des données sur un disque externe USB, au lieu d’essayer de lire le média original.

Cette méthode n’est pas conseillée parce que le disque dur est un appareil informatique qui ne peut pas être détruit virtuellement.

Pourquoi il est déconseillé de réparer le disque dur ?

Une fois qu’on procède au remplacement d’une pièce qui a un rapport avec le plateaux, c’est qu’il y a eu un choc entre les deux à un moment donné.

Cette collision a alors sûrement créé une dégradation de la surface des plateaux (micro-impacts, micro-rayure) qui rendent son accès instable. En temps normal, les ordinateurs ne sont pas des matériels informatiques conçus pour résoudre les problèmes d’erreur de lecture. L’ordinateur va alors faire appel plusieurs fois à ses secteurs jusqu’à détruire physiquement le bloc de têtes.

Souvent, les disques durs réparés ont une faible durée de vie. Le mieux est de procéder à la récupération de données sur un disque externe. et de le remplacer ensuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *